Revue d'Evidence-Based Medicine



Inspection de la tête ou utilisation du peigne mouillé pour détecter le pou du cuir chevelu?


  • 0
  • 0
  • 0
  • 0



Minerva 2002 Volume 1 Numéro 7 Page 13 - 14


Analyse de
De Maeseneer J, Blokland I, Willems S, et al.Wet combing versus traditional scalp inspection to detect head lice in schoolchildren: observational study. BMJ 2001;321:1187-8.


Conclusion
L’inspection de la tête n’est pas une bonne méthode pour la détection du pou du cuir chevelu chez l’enfant : la méthode du peignage mouillé doit lui être préférée.


Minerva « en bref » vous propose de brefs commentaires sur des publications sélectionnées par le comité de rédaction de Minerva. Des études intéressantes et pertinentes pour les médecins généralistes qui ne doivent pas ou ne peuvent pas être discutées dans un cadre plus large trouvent leur place dans cette rubrique. Chaque sélection est brièvement résumée et accompagnée de quelques commentaires faits par un référent. La rédaction de Minerva vous en souhaite une agréable lecture.

Résumé

Cette étude d’observation analyse la valeur de la méthode du peignage mouillé comme instrument diagnostique pour déceler le pou du cuir chevelu chez des écoliers. Pour ce faire, on a procédé au dépistage de 224 élèves de 2-12 ans dans une école primaire à Gand, d’abord à l’aide de l’inspection de la tête, ensuite à l’aide du peignage mouillé. À cet effet, on peigne systématiquement avec un peigne fin les cheveux mouillés, préalablement rincés avec un démêlant. On a trouvé des poux chez 49 enfants (22 %) avec la méthode du peignage mouillé ; seulement 32 d’entre eux (14 %) s’étaient avérés positifs à l’inspection de la tête. Des 175 enfants chez qui des poux n’avaient pas été retrouvés avec la méthode du peignage mouillé (78%), 14 enfants (6 %) se sont trouvés positifs à l’inspection de la tête (voir tableau 1). Après 14 jours, 53% des enfants infestés et traités étaient indemnes de poux. Les auteurs en concluent que la méthode traditionnelle d’inspection de la tête est une mauvaise technique pour rechercher des poux; 30% de faux positifs et 10% de faux-négatifs si on utilise la méthode de peignage mouillé comme gold standard. En guise de conclusion, des confirmations supplémentaires sont nécessaires pour faire du peignage mouillé le gold standard et ceci pour justifier le surplus de logistique indispensable qui accompagne des campagnes de dépistage avec le peignage mouillé.

 

Tableau 1 : Résultats de l’inspection traditionnelle de la tête versus dépistage par peignage mouillé

Méthode du peignage mouillé
Inspection de la tête
Non-infecté
Infecté
total
Non infecté
161
17
178
infecté
14
32
46
Total
175
49
224

 

Discussion

Cette étude est réalisée selon une bonne méthodologie et concerne un sujet dont nous connaissons peu de choses. L’étude ne mentionne pas le temps consacré à la méthode du peignage mouillé. C’est surtout cet aspect de durée (temps réel environ 20 minutes) qui peut compliquer cette méthode de dépistage. Une étude similaire qui comparait le peigne à poux (peignage sec) avec l’inspection, a montré des différences encore plus frappantes : 25,4 % positifs pour le peigne à poux versus 5,7 % pour l’inspection traditionnelle 1. Cette étude a eu lieu en Israël, et la couleur foncée des cheveux de cette population est éventuellement l’explication de l’échec sévère de l’inspection de la tête dans cette population. Une recherche comparative entre le peignage mouillé et le peignage sec n’est cependant pas disponible.

Conclusion

L’inspection de la tête n’est pas une bonne méthode pour la détection du pou du cuir chevelu chez l’enfant : la méthode du peignage mouillé doit lui être préférée.

Conflits d’intérêt/financement

Financement par les centres de santé participant à l’étude et par la ville de Gand. Pas de mention de conflit d’intérêt.

 

Références

 

  1. Mumcuoglu K.Y., Friger M., Ioffe-Uspensky I., et al. Louse comb versus direct visual examination for the diagnosis of head louse infestations. Pediatric Dermatology 2001 ; 18 : 9-12.
Inspection de la tête ou utilisation du peigne mouillé pour détecter le pou du cuir chevelu?

Auteurs

Reusens N.
huisarts, Merelbeke

Glossaire



Ajoutez un commentaire

Commentaires